Patrick de Bayser & Bruno de Bayser

Experts en dessins anciens, 19ème et 20ème.

 de Bayser

Arrière petit fils de Gabrielle Marie Prouvost (1863-1920), elle-même fille d’Amédée I Prouvost

Experts agréés prés le Conseil des Ventes Volontaires (CVV)

membre du Syndicat des Experts Professionnels en Œuvres d’Art (SFEP)

experts près la Cour d’Appel de Paris.

 

Dès son apparition au XVe siècle, le dessin ancien fut collectionné par goût, par plaisir ou par intérêt. Crayon, sanguine, plume et encre, lavis ou aquarelle sont autant de techniques que les artistes ont explorées, livrant avec émotion leur premier coup de cœur.

Fondée en 1936 par Patrick et Rose-Anne de Bayser, la Galerie de Bayser s’est toujours occupée essentiellement de dessins, tant pour les collectionneurs, en les aidant dans leur choix, que pour les grandes institutions françaises et étrangères à la recherche de pièces rares.

C’est avec un esprit de curiosité que nous vous invitons à découvrir un choix de quelque 600 dessins du XVIe au XXe siècle, en feuille ou encadrés, des écoles française, italienne et nordique. Vous y apprécierez le volume des salles d’exposition de la galerie située dans un hôtel particulier du XVIIe siècle construit en 1674 pour le Marquis de Louvois, entre l’Opéra et la Bourse de Paris. Extraits de leur site

bibliothequedeBayser

Ses parents: Patrick de Bayser et Rose-Anne Wibaux

Il a épousé Thérèse Ambroselli, fille de Gérard Ambroselli (1906-2000) et France Lefebvre-Desvallières (1915-2001), dont

Sources:
- famille: C.Cheneaux (LFF)/A Brabant (base Pierfit) 18/12/04

Gérard Ambroselli

né le 30 mars 1906 à Paris et décédé le 20 novembre 2000 à Saint-Pierre-en-Port, était un peintre et sculpteur français.

Biographie [modifier]

Gérard Ambroselli, est le fils de Léon Ambroselli, qui fut peintre, avocat, photographe, bibliophile, érudit latiniste, et directeur de la Nationale. Après une licence de droit, Gérard Ambroselli intègre l'École nationale supérieure des Beaux-Arts (atelier d'Ernest Laurent) puis l'atelier d'Art sacré. Il étudie sous la tutelle de Maurice Denis, mais surtout de Georges Desvallières dont il épousera la fille, France, le 6 octobre 1932.

Le couple aura 15 enfants, dont le peintre Jean-Baptiste Ambroselli, Thérèse Ambroselli qui a épousé Bruno de Bayser, expert d'art, l'historienne de la médecine Claire Ambroselli, Élisabeth Seydoux, actuellement à Lourdes, Philippe Ambroselli, architecte, Catherine de Bayser (qui s'est largement intéressée au travail de son grand-père George Desvallières), Jean-Marie Ambroselli, gynécologue, Gabriel Ambroselli, restaurateur d'œuvres d'art et architecte, Isabelle Acker, architecte d'intérieur et Pierre-Paul Ambroselli, sculpteur, spécialisé dans l'art sacré, sa matière préférée : le marbre, son sujet préféré : la Vierge Marie… Pierre-Paul a aussi travaillé aux côtés de son père à plusieurs reprises, notamment pour l'église Sainte-Odile à Paris, le monument du maréchal Jean de Lattre de Tassigny porte dauphine à Paris… Avec ses trois enfants : Pauline, Jean-Roch et Dominique-Francois, ensemble, ils sont restés aux côtés de Gérard jusqu'à sa mort.

Il devient sociétaire au Salon d'Automne (1932)(voir fauvisme), y expose de nombreuses toiles. Il se forme à la gravure avec Joseph Hecht et avec Hayter, travaille pour les éditions Plon (histoire et art).

Il est mobilisé en septembre 1939 et devient l'aide de camp du Général de Lattre, qui lui confie une nouvelle fonction imagier de l'armée d'Alsace. Il effectue ainsi des dessins représentant Vauban ou le maréchal Turenne .Ces images seront gravées à Strasbourg. Pour de Lattre, ces vignettes, distribuées en 1940 sous forme d'images à colorier, étaient destinées à réconcilier le peuple français et son armée.

Démobilisé fin juillet 1940, il rejoint la zone libre et installe sa famille en Limousin. Il se rend à Vichy réaliser un portrait du vainqueur de Verdun qui lui confie l'"imagerie du Maréchal". Après l'arrestation du Général de Lattre en novembre 1942, Gérard Ambroselli rentre dans la clandestinité sous le nom de Gabriel Audouin. Puis il rejoint de Lattre à Alger en 1943, où il est affecté à la 5e division blindée, sous le nom de Capitaine Gérard. Il débarque en Provence avec la première armée française et reprend sa fonction d'imagier. C'est lui qui dessinera l'insigne de l'armée Rhin et Danube. Il participe à la libération du camp de Dachau.

Démobilisé en 1946, il réalise ensuite de nombreuses fresques (Colmar, Cité st Pierre à Lourdes, Riaumont à Liévin) et s'essaye à la sculpture, notamment pour répondre à des commandes de commémoration de la libération de l'Alsace.

Collectionneur et marchand d'art, il collabore au Figaro littéraire sous le pseudonyme de Gabriel Angerval et enseigne à l'Institut des carrières artistiques.

Il se retire en Normandie, à Saint-Pierre-en-Port, où bien qu'immobilisé par la maladie, il continue à peindre jusqu'à son décès en 2000.

Œuvres [modifier]

Ainsi que de nombreux portraits, paysages, natures mortes...

Wikipedia


Anatole Marie LEFEBVRE DESVALLIERES fut Trésorier-Payeur Général et Régent de la Banque de France Vème Siège du 30.01.1896 au 21.09.1896, date de sa démission pour cause d'éloignement, étant nommé de Troyes à Vannes.