Voici quelques DEMEURES de la branche 
Henri Prouvost :

L’hôtel Prouvost  à Roubaix,

classé Monument Historique par arrêté du 12 août 1998

Chapelle-hotel-Prouvost-Roubaixhotel-prouvost-roubaixgriffon-salon-chinois-Roubaix

construit en 1878 par Charles Prouvost-Scrépel, situé près de l’usine de cet industriel de drap et de satin de chine, sur l’une des artères les plus importantes de Roubaix. Il est remarquable par ses décors intérieurs: les trois salons du rez-de-chaussée : 1 le salon chinois avec son plafond et son décor de panneaux laqués, 2 le salon central avec son plafond et son décor, 3 le salon de musique avec ses boiseries et le plafond peint de Tony Vergnolet (1888) ; 4 le hall d’entrée avec ses bras de lumière ; 5 l’escalier d' honneur et sa cage ; 6 la chapelle située au premier étage (cad. LS 201). 
L’occupe actuellement la Caisse d’assurance maladie, le jardin sert de parking, la façade est, hélas, cimentée. 19, rue du Grand Chemin; 6, rue Rémy-Cogghe. 

hotel-prouvost-rue-roubaix

ecoincon-hotel-Prouvost-RoubaixSalon-chinois-hotel-Prouvost-Roubaix 
plafond peint-Hotel-Prouvost-Roubaixsignature-Vergnolle-hotel-Prouvost-Roubaix
trophee-hotel-Prouvost-Roubaix

« Madame Charles I  Prouvost « était gaie, dynamique, avait un caractère optimiste et elle mettait par son entrain beaucoup d’ambiance dans les réunions. Charles (Prouvost-Masurel), Jean, leurs fils alors célibataires, les accompagnaient, leur sœur gabrielle avait épousé François Duthoit, frère d’Eugène, en parlant d’eux,  on disait : « c’est le milieu des intellectuels ».

A Roubaix, les repas de famille : » Une trentaine de personnes autour d'une table à allonges, à la nappe blanehe damassée, couverte de corbeilles de fruits, de gateaux, de bonbons, trois plats au moins de mets recherchés dont on reprend car on les repasse, fromages, entremets ou petits gateaux de chez trofas, fruits gateaux, café, liqueurs. Pendant ces repas, on commente les nouvelles, les faits divers, la politique surtout. On se scandalise de l’attitude du gouvernement qui ordonne les inventaires des biens d’église, de celle de l’abbé Lemire qui a posé à hazebroucq sa candidature à la députation et qui est élu, tante maria, un certain dimanche, nous fait part d’une invention appelée à révolutionner la vie : celle d’une machine composée d’un acdre, de deux roues, d’un guidon, d’une selle. On se tient dessus en équilibre, et, avec les pieds, on fait marcher les deux pédales. Les hommes l’enfourchent comme un cheval, font de la vitesse, et les femmes aussi, figurez vous. Naturellement, pour être décentes en y montant, elles portent des culottes bouffantes. Elles ne mettent pas de jupes, mais montrent leur molet (...)

Après le repas, les dames passent au salon se chauffer auprès d’un bon et beau feu l’hiver ou bien elles vont arpenter le jardin en long et en large l’été. Les messieurs jouent aux cartes et fumenty dans le bureau où l’athmosphère chargée de fumée devient très vite irrespirable. Les jeunes d’âge scolaire, eux, sont partis au collège, à trois heures pour assister aux vèpres. Ces réunions groupent tantôt le coté Watine, tantôt le coté Prouvost.

« Parfois, je restais loger à Roubaix et j’assistais alors à la prière du soir récitée en commun. Elle réunissait parents, enfants, domestiques, dans une petite pièce du premier étage appelé « l’Oratoire ». Des prie-Dieu, des chaises étaient assemblées devant la cheminée de marbre transformée en autel, avecun Christ, des statues, des cierges, des fleurs. Bon papa, chef de famille, récitait les prières, nous y réppondions tous, on y ajoutait les invocations à saint Joseph en mars, à la sainte Vieige marie en mai, pour le mois de Marie, au sacré Cœur en juin.» Marie Paule Fauchille-Barrois, Vos aïeux que j’ai connus.

Sophie-Prouvost-ScrepelMMe-Charles-prouvost-screpel

Louis Jean Screpel par Victor Mottez 1860   Celine-Aline-Florin-epouse-de-Louis-Jean-Screpel

Le père de Madame Charles Prouvost peint en 1860 par Victor Mottez, Louis Jean Screpel qui épousa en 1832  Céline-Aline Florin

Commentaire Prouvost Scrépel

Ce document ne peut dater que de quelques jours avant le 30 janvier 1875 où  le parlement vota, à une voix  près, celle du député Wallon, en faveur de la République, au détriment de la Monarchie, représentée par le Comte de Chambord qui prit le prétexte de son attachement au drapeau blanc pour éviter d'usurper le légitime retour des descendants de Naundorff. Le Président fut le Maréchal de Mac-Mahon..
dieu-soi-loue

L’hôtel Florin
 104, rue du Faubourg de Roubaix à Fives-Lille: 

Hotel-Florin-Fives-Lille

" L ’hôtel possède front à rue une longue façade imposante et sévère, seulement décoré d’une serlienne* qui rappelle le Premier Empire. Il est l’unique témoin de cette bonne et vieille commune de Fives aux 34 maisons de campagne, disséminées en 1843 sur Fives-Saint-Maurice jusqu’aux hauteurs du Dieu de Marcq et de Mons-en-Barœul. C’est alors un riche vallon fertilisé par les eaux du Becquerel et de la Chaude Rivière. Le propriétaire de l’hôtel, Achille Florin-Defrenne, fils de Carlos Florin (1811-1862), industriel roubaisien, frère de Sophie Florin (1811-1861) , Madame Charles Prouvost, habite l’hiver à Lille, rue Négrier, mais quitte la ville aux beaux jours pour sa maison de campagne ; la famille respire alors le bon air de Saint Maurice des Champs qui porte bien son nom, car alentour, on ne voit que prairies et pâtures. Après lui, nous dit Pierre Pierrard « son fils Achille Florin-Vandame possède un jardin paradisiaque où règne un hêtre pourpre, une pièce d’eau où glissent les cygnes, de vastes cages où vivent des oiseaux, des faisans, des perroquets, des chenils peuplés de chiens tous plus beaux les uns que les autres, tel un énorme danois bleu. Il est vrai qu’Achille Florin adore les animaux, au point d’acheter un lionceau à des forains et de se promener avec lui, attaché bien sûr, dans un Lille ébahi». Lors des journées du patrimoine, très aimablement, Madame Pajot nous accueille. La façade sur jardin de l’hôtel est toute en courbes harmonieuses; un jardin où l’on se prend à rêver ; si les animaux et le hêtre pourpre ont disparu, il n’est pas impossible de songer à François Watteau reçu chez ses amis Lenglart rue du Faubourg-de-Roubaix, ce peintre qui s’inspirera souvent dans ses tableaux des frondaisons de Saint-Maurice. " Brigitte Renier-Labbée, Lille Ancien

La demeure du 28, rue de Wailly à Tourcoing, habitée par leur fils Charles Prouvost qui était marié avec Eugénie Masurel. 

demeure du 28 rue de Wailly a Tourcoing habitee par leur fils Charles Prouvost qui etait marie avec Eugenie Masurel.

eugenie_pauline.0.masurel           charles.2.prouvost

Elle a été construite en 1911 par l’architecte tourquennois Jean-Baptiste Maillard (A.M. Tourcoing permis de construire) en style néo-normand, en brique au rez-de-chaussée (avec soubassement, bandeau et coussinets de linteaux en pierre), en pan de bois à l' étage. La travée de gauche est sommée d’une grande lucarne à ferme débordante. L’accès au jardin et au garage se fait par deux portails identiques situés symétriquement en hors œuvre de part et d’autre de la façade. A l’intérieur, un vestibule conduit à l’escalier de distribution ; au rez-de-chaussée se trouvent le salon, la salle à manger, la cuisine et l’office ; au premier étage se trouvent cinq chambres (deux sur rue et trois sur jardin), 3 salles d’eau, une lingerie ; l' étage de comble abrite trois chambres (dont deux sur rue) et trois greniers. L’accès au jardin se fait par un escalier extérieur situé sur la façade arrière.

 Ils achetèrent, par la suite, l’appartement du 84, rue La Fontaine à Paris.

Cette demeure était construite à coté des pharaoniques usines François Masurel frères, fondées en 1876 et construite à cet endroit en 1884 par le grand père d’Eugénie, François Masurel-Pollet (1826-1913) avec ses 3 fils François, Edmond et Eugène. Elles sont classées Monument Historique : 2000/05/21.

Masurel-1923-Vue-G%E9n%E9rale-Usines-

Masurel-Francois-Weerts-1906

François Masurel-Pollet fut négociant en laines, associé de la maison Masurel fils de Tourcoing. Il fut conseiller municipal, membre de la chambre de commerce, administrateur de la succursale de la banque de France de Roubaix-Tourcoing, président de la société de géographie de Tourcoing et président du tribunal de Commerce de Tourcoing. Il habitait 83 rue de Lille, à Tourcoing. 

Son fils François Masurel-Jonglez (1855-1894) 

Masurel-Jonglez-Francois-&-Eugenie

fonda en 1877, sous la firme François Masurel frères, une filature et retorderie de laines qui, avec la perfection de son outillage et le nombre de ses broches (65 000 en 1894) tenait le premier rang parmi les industries françaises et avait ramené en France la fabrication des fils d'Alsace. M. Masurel-Jonglez avait fondé dans ses deux établissements des rues de Wailly et des Francs, comprenant en 1894 un millier d'ouvriers, plusieurs oeuvres sociales : allocation aux jeunes ménages et aux femmes en couches, encouragements à l'épargne, association de secours mutuels et caisse de retraite. Il fut président de l'Union des filateurs de laines peignées de Tourcoing, vice-président de l'association des filateurs de Roubaix, Tourcoing, Fourmies et Reims et vice-président de l'Association nationale de l'industrie lainières à Paris.
En 1892, M. François Masurel-Jonglez fut élu conseiller général du canton Nord de Tourcoing par 3404 voix contre 2720 à son concurrent, M. Paul Lemaître. 
Il fut en outre : président de la Commission centrale de la statistique et administrateur du lycée de Tourcoing. 
Il mourut à Mouvaux le 14 juillet 1894. Sa mort fut un deuil public, tous comptaient sur lui et espéraient en lui.

 Les Masurel avaient aussi créé les usines textiles de Fourmies, classées Monument Historique et aujourd’hui écomusée. A coté le château Prouvost-Masurel.

eco musée Fourmies               DSC02433

Les propriétés louées à Lambersart par leur fils Charles Prouvost époux d' Hélène Dalle: Le 345, avenue de l’Hippodrome –art déco- et « La Roseraie », vaste propriété néo-normande dans un parc à l’anglaise.

345, av Hippodrome Lambersart       Charles Prouvost- Dalle     La Roseraie Lambersart Charles Prouvost      Hélène Dalle qui épousa Charles Prouvost

  Il y avait aussi les propriétés Dalle : le « fief » de Bousbecque  de cette ancienne famille Dalle : une belle campagne marquée par la papeterie et les deux demeures jumelles dont le parc aboutissait à la frontière belge par la rivière de la Lys.

bousbecque1                     bousbecque 2

Il y avait aussi le château Dalle à Wervicq :

chateau dalle Wervicq.JPG                       parc Dalle

une immense demeure Louis XVI dans son parc à l’anglaise : il a été sauve grâce à François Dalle de L’Oréal. « Construit par Charles Derville, il revend la propriété à Alphonse Dalle, industriel lui aussi, non plus dans le textile mais dans la brasserie. Le nouveau propriétaire s’attelle à faire remettre le domaine en état. Pour pallier les difficultés du ravitaillement, il plante un potager et introduit l’élevage. Progressivement, la vie retrouve un cours normal. Alphonse Dalle vit une vingtaine d’années – il meurt prématurément en 1937 – au château, accueillant les amis de ses nombreux enfants dont certains deviennent en leur temps des personnalités, les Bettancourt. Le plus illustre est François Mitterrand que François, l’aîné de ses enfants, a connu chez les frères maristes, rue de Vaugirard à Paris. Lorsqu’il séjourne à Wervicq, François Mitterrand vient à peine de terminer ses études de droit et, dédaignant le barreau, s’apprête à entamer une longue carrière politique.  Planté de toutes sortes d’espèces – chênes, ormes, frênes, merisiers, etc. - le parc attire aussi beaucoup de promeneurs de la commune et des environs. Il couvre une douzaine d’hectares, dont huit entièrement boisés à l’ouest. Les visiteurs apprécient le calme qui y règne, se détendent au bord de la pièce d’eau ou encore s’arrêtent longuement devant le panorama sur la plaine des Flandres. Derrière le château, un peu à l’écart, une fermette du XVIIIe siècle a été restaurée. »

Le 52, rue de Bourgogne, chez les Christian Prouvost-Virnot:

Cette  enfilade de salons est dans un immeuble historique du XVIII° siècle, construit pour l'intendant du Prince de Condé, Rue de Bourgogne,
au cœur de l’historique Faubourg Saint Germain, 7° arrondissement de Paris, à quelques pas du Musée Rodin, du Palais Bourbon, du Musée d’Orsay, .
 Ouvrant par 9 fenêtres sur une élégante cour classée,  arborée et pavée, cette enfilade comprend : le Vestibule d’honneur, un Cabinet de curiosité, la Grande Salle à manger,
le Salon Bleu  (orné de boiseries d’époque Louis XV rechampies bleu).

Paris-Bourgogne-rue    Salons-de-la-rue-de-Bourgogne-Pour-vous-les-princes
                                                         L'enfilade par Guillaume HG Thompson, miniaturiste  (2012)                                                      Photo Grégory Chinon                                              http://www.flickr.com/photos/mobileohm/

Salons-de-la-rue-de-Bourgogne-Pour-vous-les-prince    Salons-de-la-rue-de-Bourgogne-Pour-vous-les-prince
Photos Grégory Chinon                                              http://www.flickr.com/photos/mobileohm/

gregory%20chinon%2052bourgogne
Photo Grégory Chinon                                              http://www.flickr.com/photos/mobileohm/


Salons-de-la-rue-de-Bourgogne-Pour-vous-les-prince

Hôtel Six Prouvost à Tourcoing

Hotel-Six-Prouvost-Tourcoing

Demeure de Pierre Prouvost à Tourcoing

Catégorie : Maison; aire d'étude : Tourcoing; lieu-dit : Blanc-Seau (quartier du); adresse : Gounod (rue) 20; époque de construction : 2e quart 20e siècle
année : 1926; auteur(s) : Bosschaert J. (architecte); personnalité(s) : Prouvost Pierre (commanditaire); historique : Maison réalisée en 1926 par l' architecte J. Bosschaert, architecte à Wervicq, pour Mr Pierre Prouvost. description : Cette vaste demeure n' est mitoyenne que d' un côté. Elle est flanquée de l' autre par un portail donnant accès au jardin. L' élévation postérieure comprend deux travées de baies simples avec oriel ou jumelées. L' élévation antérieure présente une porte dans l' axe de la composition : à sa gauche, une travée de baies superpose baie jumelée, grande baie à oriel et lucarne avec pignon à redents. gros-oeuvre : brique; couverture (matériau) : ardoise; étages : sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; étage de comble; couverture (type) : toit à longs pans brisés ; pignon découvert; escaliers : escalier de distribution extérieur ; escalier droit ; escalier dans-oeuvre ; escalier tournant à retours avec jour; propriété privée; date protection MH : édifice non protégé MH; type d'étude : inventaire topographique (enquête partielle); date d'enquête : 2000; rédacteur(s) : Pedace Christelle; N° notice : IA59000536; © Inventaire général, 2000; Dossier consultable : service régional de l'inventaire Nord-Pas-de-Calais$Hôtel Scrive - 1, Rue du Lombard 59800 LILLE - 03.20.06.87.58

Hôtel Prouvost Crépy à Lille

 Hotel-Prouvost-Crepy-Lille

Index

Histoire de la famille Virnot Virnot de Lamissart 1590-2008 par Thierry Prouvost,Val d'Aoste,Lille,Urbain Virnot, Brigitte Virnot, Olivier Virnot, Francis Virnot, Nicolas Virnot, Bruno Virnot, Jean Dominique Virnot, Claudine Virnot, Daniele Virnot, Simone Virnot, Sabine Virnot, arcel Virnot, Flandres, Christian Prouvost,de Stradin, Vauban,place Saint Martin, Chantal Virnot,geraldine Prouvost, Gery Prouvost,gaetane Prouvost, Charles Le Thierry d'Ennequin,Le Thierry d'Ennequin, Alexis Besnard, Loic Besnard, Geraldine Besnard, Sylvain Besnard, Patrick Puppinck, Marika puppinck, Julien Rathle, Catherine de Ponton d'Amecourt, Frederic Minart, Indiana de Seze,Manuella Minart, Therese Tourangin,Jocelyn de Villeneuve,Philippe Maquet, Philippe Maquet Virnot, Pierre Herlin, Marguerite Ovigneur, Denis prouvost, Brigitte de La Martiniere, Helene Angliviel de La Beaumelle,Alain de Christen,Pierre Lecroart,Marie Bocquet, Lhassane Zouggari, Anouar Zouggari, Aliette Zouggari,Anicet Zouggari, Elisabeth Virnot,Elisabeth Poissonnier, Ingrid Vandenbussche, Didier Cossart, Isabelle Masquelier, Marie Christine Virnot, Gustave Paul Decoster, Thomas Erdos,Louise Derode, de Segur, Reginald Bonduellen,Marthe Augustin Normand, Alexandre Bernard,Monique d'Halluin,Pour vous les princes, Jean Charles de Dianous, Georges Dickson, Guillemette de Borne de Grandpre,Alexandra Von Schell, Tatiana Boutet, Richard Boutet, Frederic d'Halluin,Anna Waleska d’Halluin, Veronique Harmel., Virnot de Lamissart, Urbain Virnot, Brigitte Virnot, Catherine Charlotte Virnot, Olivier Virnot, Pierre Virnot, Dominique Virnot, Alexandrine Virnot, Christian Prouvost, Julie Virnot,Sophie Virnot, Thierry Prouvost ; Tronc commun : Watel ;Trubert de Boisfontaine ;Desruelles ;Delebecque ;de Lespierre ;Dassonville ;Defrenne ;Florin ;de Courchelles ; de le Rue ; de Lespaul ; Le Blan ; Noiret de Fives ;noiret de Saint Antoine ;Branche Henri Prouvost ; Florin ;Screpel ;Masurel ;Mathon ;Lepoutre ;Dansette ;Dalle ;Cuvelier ;Crepy ;Thiriez ;Béra ;de Couëssin ;Dehau ;Rollinde de Beaumont ;Poinsinet de Sivry ;de la Broue de vareilles Sommières ;Ovigneur ;Vandenberghe ;Droulers ;Descamps ;Machet de la Martinière ;Dewavrin ;Beghin ;Motte ; Branche Amédée Prouvost : Six ;Desurmont ;Segard ;Lenglart ;de Maigret ;Hersart de la Villemarqué ;de Chazournes ;Loppin de Montmort ;de Contades ;Presentation de la famille Prouvost et alliees 1397-2008 depuis Huars et Isabeau Prouvost,Jean Prouvost, Henri Prouvost, Pierre Prouvost, Jacques prouvost, Charles Prouvost, Amedee Prouvost, Christian Prouvost, Albert Prouvost, Albert Bruno Prouvost, Ghislain Prouvost, Anne de Maigret, Alix Prouvost, Amedee Stephane Prouvost, Nathalie Prouvost, Evelyne Prouvost, Herve Poulain, Laurence Masurel, Georges Prouvost, Marthe Virnot,Virnot de Lamissart,Arnaud de Contades, Rose Virnot de Lamissart, Gerard Prouvost, Reginald Bonduelle, Sylvie Trentesaux, Nicole Prouvost, Helene Dalle, Dominique Ponroy, Andre Prouvost, Benoit Thiriez, Bernard prouvost, Bernadette Cuvelier, Veronique Crepy,Brigitte de la Martiniere, Hubert Prouvost, chateau de Dree, chateau du Vert Bois a Bondues,Gaetane prouvost, Thierry Prouvost, Gery Prouvost, Geraldine Prouvost, Masurel, Motte, Descamps, Dalle, Tiberghien, Trentesaux, Virnot, Benat, Droulers,Joseph Lotthe, Herve Droulers, Sophie de Sivry, Denis Frapier, Henri Lestienne, Jacques Lenglart, Marthe Devemy, Jules Toulemonde, Marguerite Vanoutryve, Jacques Segard, Leon Wibaux, Nicholas Berry, Yves Descamps, Felecie Dehau, Jean Vercasson, Pauline Fauchille,Marie Screpel,Andre Lepoutre, Paul Six, Mathilde Motte, Cesar Piat,de Montmort, Hersart de la Villemarque, Laetitia Prouvost, Eugene Ernoult, Jeanne Eloy, Suzanne Broudehoux, Rose Delerue, Valentine Van Eslande, Leon Vandermeersch, Jeanne Colomb, Brigitte Guermonprez,Michel Dassonville, de Couessin, Adelaide de Couessin, Maxime de Couessin, Gabriel de Couessin, Victor de Couessin, Jerome prouvost, Dominique Flipo, Patricia du Bus de Warnaffe, Monique Leveque, Caroline Florin, Carole Prouvost, Jean d'Halluin,Khalil de Chazournes, Francoise Leclercq, Adrien Auger,Georges Heyndrickx, Loic de Fougeroux, Marie Pierre de Ponnat, Henri Cordonnier,Floriane de Kergorlay, Motte, de Maigret, Tiberghien, Virnot de Lamissart, Dehau, Dalle,Florin, Destombes, Defrenne,Jean Prouvost, Henri Prouvost, Pierre Prouvost, Jacques prouvost, Charles Prouvost, Amedee Prouvost, Christian Prouvost, Albert Prouvost, Albert Bruno Prouvost, Ghislain Prouvost, Anne de Maigret, Alix Prouvost, Amedee Stephane Prouvost, Nathalie Prouvost, Evelyne Prouvost, Herve Poulain, Laurence Masurel, Georges Prouvost, Marthe Virnot, Virnot de Lamissart,Arnaud de Contades, Rose Virnot de Lamissart, Gerard Prouvost, Reginald Bonduelle, Sylvie Trentesaux, Nicole Prouvost, Helene Dalle, Dominique Ponroy, Andre Prouvost, Benoit Thiriez, Bernard prouvost, Bernadette Cuvelier, Veronique Crepy,Brigitte de la Martiniere, Hubert Prouvost,
 Gaetane prouvost, Thierry Prouvost, Gery Prouvost, Geraldine Prouvost, Masurel, Motte, Descamps, Dalle, Tiberghien, Trentesaux, Virnot, Benat,Droulers,Joseph Lotthe, Herve Droulers, Sophie de Sivry, Denis Frapier, Henri Lestienne, Jacques Lenglart, Marthe Devemy, Jules Toulemonde, Marguerite Vanoutryve, Jacques Segard, Leon Wibaux, Nicholas Berry, Yves Descamps, Felecie Dehau, Jean Vercasson, Pauline Fauchille,Marie Screpel,Andre Lepoutre, Paul Six, Mathilde Motte, Cesar Piat,de Montmort, Hersart de la Villemarque, Laetitia Prouvost, Eugene Ernoult, Jeanne Eloy, Suzanne Broudehoux, Rose Delerue, Valentine Van Eslande, Leon Vandermeersch, Jeanne Colomb, Brigitte Guermonprez,Michel Dassonville, de Couessin, Adelaide de Couessin, Maxime de Couessin, Gabriel de Couessin, Victor de Couessin, Jerome prouvost, Dominique Flipo, Patricia du Bus de Warnaffe, Monique Leveque, Caroline Florin, Carole Prouvost, Jean d'Halluin,Khalil de Chazournes, Francoise Leclercq, Adrien Auger,Georges Heyndrickx, Loic de Fougeroux, Marie Pierre de Ponnat, Henri Cordonnier, reginald bonduelle,